Repose toi sur moi / Serge Joncour

Edition : Flammarion, 2016

"Repose-toi sur moi" : quand Joncour se fait tout petit devant une poupée

Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n’ont rien en commun si ce n’est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s’en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l’intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l’égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.

 

Une rencontre surprenante entre deux êtres qui n’auraient probablement jamais dù se rencontrer. A lire jusqu’à la fin.

La fille quelques heures avant l’impact / Hubert Ben Kemoun

Editeur : Flammarion Jeunesse, 2016

la fille quelques heures avant l'impact« Ce soir. Tous ou presque ont prévu d’assister au concert du groupe de Marion. Mais tous n’iront pas pour les mêmes raisons. Certains sont venus avec joie et envie, d’autre avec rage et dégout. Ici des comptes vont se régler, des vies basculer en quelques instants. Celle d’Annabelle tout particulièrement. Dans le noir, la tension monte. Annabelle veut croire que l’espoir va l’emporter mais la haine peut triompher… »

 

Racisme, tensions scolaires,colère et espoir autant de sentiments que ressentent les protagonistes de ce roman.

 

Enregistrer

Enregistrer

Je sais que tu sais / Gilles Abier

Editeur : Talents hauts, 2016

je sais que tu sais« J’ai les mains moites. J’ai beau les frotter à plat sur mon jean, elles suent, elles suintent. Je ne suis pas quelqu’un qui transpire pourtant. Je peux danser une heure, courir vingt minutes, buller sous deux couettes, je reste au sec. Ça énervait mon frère d’ailleurs. Mon côté « poupée de porcelaine », comme il disait, jamais chiffonnée. Le teint frais. La tenue impeccable. Une vrai princesse quoi ! Mais ça c’était avant. C’était quand il était encore vivant. Aujourd’hui, j’ai le nez percé, le regard fatigué et le vide au ventre. »

Un excellent thriller psychologique qui nous tient en haleine et nous oblige à aller jusqu’au bout.

Les petites reines / Clémentine Beauvais

Editions : Sarbacane, 2015 – Collection : Exprim’

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en Les petites reinesune date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Quelle belle revanche et quel beau roman sur l’acceptation de soi, le refus d’être autre chose que soi-même. Un livre à mettre entre toutes les mains.

Enregistrer

Enregistrer

La cache / Christophe Boltanski

Editeur : Stock, 2015

La Cache

Les scènes de « La cache » mettent en scène une famille, trois générations entassées, enchâssées dans l’habitacle d’une voiture — une étroite Fiat 500 pour le tous-les-jours, un modèle suédois pour les vacances, celui-là plus spacieux et c’est heureux puisque, des semaines durant, on y dormait à cinq, les uns en position assise, les autres plus ou moins recroquevillés, adultes et enfants mêlés, au total cinq corps imbriqués comme dans un panier à chats.

prix Fémina 2015

 

La cache est à la fois une recherche d’identité et une description précise de trois générations qui se croisent, s’entrecroisent et se mêlent à l’intérieure d’une voiture ou d’un appartement. Tout cela sur une période démarrant réellement pendant première guerre mondiale et s’achevant aujourd’hui.

 

Boussole / Mathias Enard

éditeur : Actes sud, 2015

Boussole

 

Franz Ritter, musicologue viennois, est insomniaque, sous le choc d’un diagnostic médical alarmant. Il fuit sa nuit solitaire dans ses souvenirs de voyages, d’études et d’émerveillements.

 

 

Notre avis : Prix Goncourt 2015, un voyage en orient par l’intermédiaire du musicologue Franz Ritter. Une quête à travers la musique classique…

Nous lisons en ce moment

Les petites reines / Clémentine Beauvais

éditeur : Sarbacane, 2015

Couverture du livre Les petites reines

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!
Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!!

 

Notre avis : Prix sorcières 2016, lecture en cours

Poulets grillés / Sophie Henaff

édition : Albin Michel, 2015

PouletsGrillésLe 36 quai des Orfèvres s’offre un nouveau patron. Faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu’on ne peut pas virer et qui encombrent les services : tel est le but de la manoeuvre. Nommée à la tête de ce ramassis d’alcoolos, de porte-poisse, d’écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis…Il ne faut pas vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !

Un polar où le pire comme le meilleur peut arriver. Déroutant et original, l’aventure de cette brigade atypique rend les personnages plus vrais que nature.

La fille du train / Paula Hawkins

Édition : Sonatine éditions, 2015

LaFilleduTrainEntre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assiste à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derriere la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess, un coupe qu’elle imagine parfait. Heureux comme RAchel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il?… Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu..

Ne pas se fier aux apparences, … ne pas croire tout ce que l’on voit et ce que l’on imagine en regardant à travers une vitre… Une histoire qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière phrase.

Des vies parallèles /Lucy Caldwell

éditions : Plon, 2015

image

À bientôt quarante ans, Lara se décide enfin à affronter le passé pour trouver les réponses qui lui ont tant manqué dans sa jeunesse. Elle tente de comprendre les raisons qui ont poussé sa mère à être « l’autre femme », celle qui n’est pas reconnue mais qui pourtant existe, subit et aime. Aussi douloureux que soient ses souvenirs, c’est en s’appropriant l’histoire personnelle de sa mère, allant jusqu’à la réécrire, que Lara trouve l’apaisement.

Une rencontre, incertaine, inattendue, … et tout bascule. Notre vie, que l’on croyait simple et bien réglée, se fige, se transforme. Le destin s’en mêle et ce que l’on croyait être n’est plus qu’un mensonge. Un roman à méditer et à lire jusqu’à la dernière ligne.